Charmed - Le Pouvoir des 4 (Forum RPG) Index du Forum

Charmed - Le Pouvoir des 4 (Forum RPG)


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Cauchemars...
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Charmed - Le Pouvoir des 4 (Forum RPG) Index du Forum -> ¤^° SF East -> |E| Quartier du Chinatown -> Appartement d' Aubrey Decker
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Aubrey Decker
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 23/09/2007 18:45:00    Sujet du message: Cauchemars... Répondre en citant

Aubrey se réveilla en sursaut et en sueurs. Elle attendit quelques seconde afin de rependre son calme et ses esprits avants de jeter un coup d'oeil au réveil qui se trouvait sur sa table de chevet. Il indiquait 4h31. Aubrey soupira et repoussa ses cheveux en arrière. Encore un cauchemar... depuis le début de la semaine, ça n'arrêtait plus. Elle rêvait de choses totalement absurdes, de meurtres mais surtout de chats. Elle voyait sans arrêt cette femme blonde qui se faisait agresser et d'autres personnes dont elle ne se rappelait plus. Mais dans ses rêves il y avait toujours des chats. Elle songea qu'elle aurait été un excellent sujet d'analyse pour Freud. Elle irait voir un médecin dès le lendemain, ça ne pouvait plus continuer. Pas seulement parce qu'elle n'arrivait pas à dormir, mais aussi parce que ses cauchemars étaient terrifiants tant ils semblaient réels.
Aubrey chassa tout ça de son esprit et se leva pour aller dans la salle de bain se passer de l'eau sur le visage. Elle espérait ainsi se rafraîchir les idées, lorsqu'elle crut voir ses pupilles ressérées en deux fentes. Elle ferma les yeux et les rouvrit de nouveau. Non, tout était normal, ses deux yeux verts ne semblaient pas différents de d'habitude.
C'est alors qu'elle aperçut une ombre dans le miroir juste au-dessus du lavabo. Elle se retourna mais il n'y avait rien dans la chambre, ni dans le miroir non plus. Elle soupira, il fallait vraiment qu'elle recommence à dormir. Jusqu'à ce qu'elle entende un léger bruit. Il y avait quelqu'un dans l'appartement, elle ressentait sa présence. Aubrey retint sa respiration et sentit son coeur battre dans sa poitrine.
Elle sortit de la salle de bain prudemment et avança dans la chambre. Elle attrappa sa batte de base ball, sport qu'elle pratiquait en amateur, et la leva, s'en servant comme d'une arme. Puis elle se dirigea lentement et silencieusement vers le salon. Elle sentait cette présence, une personne se trouvait là, elle le savait.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 23/09/2007 18:45:00    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Azarath
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 08/10/2007 21:52:52    Sujet du message: Cauchemars... Répondre en citant

Le démon était apparu dans le caractèristique torrent de flames, pendant que l'hôtesse était aux bains, en d'autres temps il aurait simuler un infinni respect et aurait tué la sorcière dès qu'elle eut le dos tournée, autres temps, autres moeurs. Il était tout de noir vétu, il n'avait ni le temps, ni l'envie de changer de vetement et de se vetir comme un mortel. Certes s'aurait était plus discret, mais le temps n'était pas à la discretion. Ainsi, il était vétu de noir une tunique et un pantalon, des bottes de cuir disparaissant sous son pantalon. Il s'assit tranquillement sur un siège pas trop prêt du couloir, en angle mort pour être précis, la jeune femme ne le verrait que quand elle aurait entièrement quitter le couloir. Ce qui la rendrais bien moins dangereuse.
Il pouvait attendre des heures durant, des jours même, des mois qu'elle vienne dans le salon, mais elle ne mettrais pas si longtemps avant de visité l'une des pièces centrales de sa résidence. Il était calme, immobile, assis pensif attendant de rencontrer l'hôtesse des lieux. Il avait toujours trouvé aux décorations humaines, une logique bizzare et douteuse. Les appartements féminins eux étaient toujours des plus charmant, les dames avaient du goût, immense diffèrence entre elles et les hommes. Donc, tel une statue il restait, il demeurait dans l'ombre.

 
 
Revenir en haut
Aubrey Decker
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 09/10/2007 19:59:20    Sujet du message: Cauchemars... Répondre en citant

Les yeux d'Aubrey s'étaient incroyablement bien habitués à l'obscurité. Etrange. Mais ce n'était pas le moment de s'interroger la-dessus. La jeune fille se trouvait à l'extrémité du couloir, parcourant le salon du regard. Elle ne voyait personne, pourtant cette impression d'être observée était de plus en plus présente. De là où elle était, elle pouvait voir la porte d'entrée, qui n'avait visiblement pas été ouverte, où alors le visiteur avait prit soin de la fermer, mais il aurait forcément du la forcer, elle fermait toujours à clefs. Elle n'était vraiment pas rassurée, loin de là, mais quelqu'un se toruvait en ce moment même dans son salon et elle allait bien être obligée de l'attaquer avant qu'il ne lui fasse quelque chose. Etait-ce un voleur, ou pire, un meurtrier? Mieux valait qu'elle arrête de se poser des question, qu'elle arrête de réfléchir. Brandissant sa batte de base-ball, elle s'avança lentement et prudemment dans le salon. Bien sûr, elle ne mit pas longtemps avant d'apercevoir le visiteur. Il avait une apparence... spéciale, vu la manière dont il était habillé, on l'aurait dit sorti tout droit d'un film de vampire genre Dracula. Aubrey essaya de ne pas montrer qu'elle était loin d'être rassurée en prenant une expression et une voix confiantes.

"Je peux savoir ce que vous faites chez moi?"
Revenir en haut
Azarath
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 09/10/2007 20:55:59    Sujet du message: Cauchemars... Répondre en citant

Il demeura immobile devant la jeune femme, qui était feinter et dans un sang-froid incroyable, il analysa d'un regard l'arme de la jeune fille, il bomba le torse se rendant viril et repondit:

"Vous n'étes pas très douée, me menacée avec une arme de se genre, les ignorants sont bénis..."

Il resta ainsi, il avait assisté à plusieurs matchs et même en 1845, il avait rencontré Alexander Cartwright père du baseball moderne. Il trouva l'air menaçant de la frêle jeune femme des plus amusant. Et des plus intèressant. Il resta calmement installé devant elle et ajouta:

"Vous n'avez pas l'impression que cette arme vous serez inutile contre moi?"

Il s'amusa de la situation, il semblait en savoir plus sur elle qu'elle-même...
 
Revenir en haut
Aubrey Decker
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 09/10/2007 21:10:58    Sujet du message: Cauchemars... Répondre en citant

Il semblait s'amuser en plus, alors qu'il se trouvait chez une inconnue à une heure pas possible de la nuit. Les ignorants sont bénis? Mais de quoi il parlait. Il était fou! Mais c'était pas possible, tous les habitants de cette ville étaient devenus cinglés ou quoi? Mieux valait ne pas rentrer dans son délire.

"Vous feriez bien de vous tirer vite fait ou j'appelle la police!"

Elle doutait que cet argument l'effraie, vue son attitude désinvolte, mais qui ne tente rien n'a rien. Et puis au point où elle en était, elle avait l'intention de tenter tout ce qui était possible pour le faire partir sans risquer que ça se termine mal.
Sa question suivante l'intriga particulièrement. Elle le regarda mieux. Non, il n'avait pas d'arme et elle doutait qu'il cache un revolver dans sa poche. Elle fronça les sourcils.

"Vous voulez rire, vous n'avez même pas un lance-pierre sur vous."


Il comptait faire quoi, se battre à mains nues? Ou alors c'était une tentative visant à lui faire peur.
Revenir en haut
Azarath
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 09/10/2007 21:28:53    Sujet du message: Cauchemars... Répondre en citant

Il la regarda un instant, elle avait eut une réaction d'une tel violence et la police allez faire quoi, lui passez les menottes, lui faire un bisou-bisou dans le cou, c'était vraiment trop stupide sa. Mais bon, il resta immobile et sourit, riant presque.

"Je doute que la police puisse quelque chose contre moi."

Il resta calme, un lance-pierre cette arme pour enfant désoeuvré, c'était typique, elle ne savait rien de sa nature, ni de celle d'Azarath. Il resta calme tranquille et toujours se sourire narquois à la bouche dirigea sa main vers une plante en pot, une grosse plante presque un arbuste, sa main projeta une boule de feu et le vase explosa. Les restes de la plante était encore brulant et fumant, il commenta:

"Pas de Lance-Pierre, mais un Lance Flamme..."

Il lui indiqua une chaise et lui dit:

"Asseyez-vous et discutons, nous n'allons pas nous battre se serait stupide et dangereux pour votre intègrité physique..."
 
Revenir en haut
Aubrey Decker
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 10/10/2007 13:42:56    Sujet du message: Cauchemars... Répondre en citant

Comment ça la police ne pourrait rien faire? Mais pour qui se prenait-il celui là. Cette ville devait attirer les dérangés, c'était pas possible. Et comme le hasard faisait si bien les choses, c'était sur elle que ça tombait. Il avait vraiment l'air de s'amuser, contrairement à Aubrey qui se demandait quelle catastrophe lui était tombée dessus.
Elle le regarda diriger sa main vers la plante, se demandant ce que cet original allait inventé. Une boule de feu tout droit sortit de sa main pulvérisa littéralement la plante. Aubrey palit.
Résumons la situation: un psychopathe pyromane se trouvait dans son appartement. Elle était seule, n'avait aucune arme exceptée cette stupide batte de baseball et serait sans doute morte avant que quelqu'un ne s'inquiète pour elle. Il fallait qu'elle trouve un plan de secours et en vitesse. Pour le moment, mieux valait lui obéir. Elle posa sa batte et s'assit le plus calmement possible sur une chaise. Elle choisit celle qui se trouvait la plus près de la porte d'entrée. Puis elle se retourna vers le démon, se demandant ce qu'il lui voulait. Elle se décida à le lui demander.

"Qu'est-ce que vous me voulez? je n'ai pas d'argent et je ne suis qu'étudiante."
Revenir en haut
Azarath
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 10/10/2007 19:40:05    Sujet du message: Cauchemars... Répondre en citant

Il se leva et dit d'un ton calme:

"Si je vous voulez quoi que se soit, je n'aurais pas besoin de votre assistance.."

Il se leva et lui tourna le dos et ajouta:

"Comme la plupart des personnes votre point faible et dans votre dos..."

Il se tourna et disparut dans un torrent de flammes réapparut dans le dos de la jeune fille, il avança et d'un ton calm et revint se placé devant elle et ajouta:

"J'aime être directe et pour être directe, vous être spécial et j'aime les êtres spéciales. Je vais pas vous faire du mal, je ne veux pas vous faire du mal, je veux tout simplement vous permetre de vous revelez, d'être enfin se que vous êtes... Vous ne vous sentez pas spécial? Vous ne vous sentez pas, diffèrente?"
 
 
Revenir en haut
Aubrey Decker
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 10/10/2007 21:08:57    Sujet du message: Cauchemars... Répondre en citant

Plus il était calme, plus elle était nerveuse. Elle ne le sentait pas ce type, mais alors pas du tout, et pas seulement parce qu'il s'était introduit chez elle.
Mais si elle ne s'attendait pas à quelque chose, c'était bien à ce qu'il disparaisse et réapparaisse dans son dos. Une seule solution: elle était en train de faire un cauchemar et elle allait se réveiller. C'était pas possible ça.

"Je n'ai rien de spécial, vous vous trompez. Je n'ai jamais été différente des autres, je suis on ne peut plus normale. Maintenant allez vous en et fichez moi la paix."

Elle restait assise, mais voulait juste qu'il parte. Qu'est-qu'il racontait là? Il essayait de l'embobiner ou quoi?
Revenir en haut
Azarath
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 10/10/2007 21:34:44    Sujet du message: Cauchemars... Répondre en citant

Il se rassit calmement et posement pour l'apaisé et puis se releva, il prit un bouteille d'eau ainsi qu'un ver d'eau. Il le remplit et le posa à côté de la jeune fille, puis alla tranquillement se rassoir. Il se posa calmement croisant les jambes et commenta:

"Buvez sa vous feras du bien... Et ne faite pas de tentative stupide, comme me le jeter au visage..."

Il posa les deux mains sur ses genoux et ajouta:

"Je suis une personne dangereuse, pas pour vous, pas en cette instant plutart peut-être, mais pas en cette instant... Vous êtes capable de chose et vous vous en rendrez compte..."

Il la fixa quelque instant et d'un sang-froid incroyable, il commenta:

"Vous êtes particulière vous le sentez, vous le savez, nous le savons, je veux juste que vous l'admettiez que vous le prouviez... Alors ne faite pas comme, si vous étiez une simple et banal jeune fille, vous êtes plus qu'une simple humaine..."

Il resta en face d'elle et ajouta:

"Si tu ne me crois pas ou n'est pas d'accord avec moi tu n'as qu'à me dire de m'en aller..."
 
 
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 07/12/2016 11:30:07    Sujet du message: Cauchemars...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Charmed - Le Pouvoir des 4 (Forum RPG) Index du Forum -> ¤^° SF East -> |E| Quartier du Chinatown -> Appartement d' Aubrey Decker Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com