Charmed - Le Pouvoir des 4 (Forum RPG) Index du Forum

Charmed - Le Pouvoir des 4 (Forum RPG)


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

"On a un petit problème..."

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Charmed - Le Pouvoir des 4 (Forum RPG) Index du Forum -> ¤^° Hors Jeu -> |HJ| Archives -> |~> Saison 6
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Candelaria Riaker
Sorcier/ère Débutant/e
Sorcier/ère Débutant/e

Hors ligne

Inscrit le: 28 Aoû 2007
Messages: 39
Camp: Mauvais
Race: Sorcier/ère maléfique
Pouvoirs: Téléportation, Gazikinésie Verte
Localisation: Mieux vaut éviter de la chercher
Emploi: Echappée de l'Asile
Côté coeur: Côté what ?
Loisirs: Mieux vaut ne pas le Savoir

MessagePosté le: 05/09/2007 18:39:49    Sujet du message: "On a un petit problème..." Répondre en citant

Candelaria apparut dans les toilettes du Cyber Café par pure erreur. Il faut dire que depuis son incarcération à l'hôpital psychiatrique de San Francisco la ville avait changé du tout au tout. Ce qui était anciennement un trotoir était devenue des toilettes. L'espace d'un instant, elle fut surprise que celle-ci soit protégée des regards, la section "prison" de l'hôpital psychiatrique n'en étant pas muni.
Elle ouvrit donc l'une des portes et se retrouva face à un miroir, pour la première fois depuis toutes ces années.
 
"Oh mon dieu..."
 
Elle avait détaché chaque mot dans un souffle tandis qu'elle scrutait son reflet, puis avançait vers la glace. La porte menant au café s'ouvrit. Un couple riant et s'embrassant entra et se trouva bouche bée. Le jeune homme rougit et sortit en toute hâte.
 
"Euh... Pardon"
 
La jeune fille avait l'air légèrement moins embarassé que son petit ami.
 
"Je... Nous... Sommes désolé. D'habitude les toilettes ne sont jamais occupé et..."
 
Voyant que Candelaria se fichait royalement des "explications" qu'elle lui apportait, elle préféra ne pas s'étendre en explication et sortit précipitamment. La sorcière quand à elle était plongé dans sa propre contemplation. Elle finit par murmurer à voix très basse...
 
"Comment est-ce possible ? Le temps m'a rendu si... Belle et magnifique !"
 
Son regard se détacha enfin mais elle n'aurait su dire combien de temps avait passé depuis son évasion. Qui était au courant ? Elle poussa discrètement la porte menant a la salle principale. Une atmosphère de panique et de précipitation la prit à la gorge.
Alors que la salle se remplissait massivement, un des gérants baissait les rideaux de fer. Du côté du bar/café, une foule d'une trentaine personne s'était compressé et parler de vives voix, un léger brin de détresse dans la voix, il regardait la télévision - dont le son était inaudible - apparemment apeuré par une image satellite. Candelaria n'y voyait rien qui puisse provoquer une telle panique.
Au centre de la salle, les rangées d'ordinateurs, bien plus bondée qu'a l'habitude, semblait retenir leur souffle, les têtes naviguant entre l'entrée, les ordinateurs, la télévision du bar et les fenêtres. On y voyait une pluie qui tombait en trombe et un vent qui faisait presque reculer certaines voitures. Elle vit un câble électrique se détacher et parcourir la rue tandis qu'un homme s'envolait dans les airs et se cognaient à un immeuble. Mais avant qu'elle ne puisse voir s'il pouvait retomber ou non, elle entendit un cri et se retourna.
La télévision montrait le Golden Gate Bridge, mais il fallu un moment pour qu'elle le reconnaisse. En effet, des sortes de tornades semblait se former dans la mer, tandis qu'une tornade emplit d'eau, un ouragan donc, semblait se diriger droit vers la ville. Un cable du célèbre pont se détacha et toute la structure sembla s'écrouler...
Mais à ce moment, la télévision fut coupé. Ainsi que les lumières et les ordinateurs. Le gérant monta sur une table, muni d'un mégaphone pour couvrir la rumeur des conversations qui se faisait en cri de détresse.
 
"Désolé mesdammes et monsieurs, mais... On a un petit problème..."
"PETIT ?"
 
La voix s'était élevé d'un des hommes assis à l'ordinateur le plus près du bar. Le gérant n'y prit par garde.
 
"Avec le courant. Il ne pourra certainement pas être réparé avant..."
 
Un crissement l'interrompit et tout le monde se retourna dans un même mouvement. Candelaria avança pour mieux voir, la foule compacte l'empêchant d'observer la scène. Apparemment, l'une des fenêtres avait un impact, une fissure plutôt, étendue sur toute sa surface. Aussitôt, un mouvement de panique envahit à nouveaux la salle. Tout le monde recula dans le même espoir de sauver sa vie.
Certains, plus intelligents surement, eurent le bon sens de prendre toutes sortes d'objets pour couvrir les fenêtres. Tables, chaises, tableau contenant le menu du jour, le bambou entourant le bar... Mais les espoirs étaient sûrement vains.
Candelaria songea pour la première fois à partir. Le noir se répandit dans la pièce tandis que le rideau de fer atteignait - enfin - le sol. Le silence tomba exactement au même moment. Alors qu'elle cherchait à toutes vitesses une destinations à l'abri, elle entendit sa respiration s'accélerer et montait crescendo jusqu'à une conclusion qui lui vint avec un frisson.
Elle ne connaissait pas d'endroits en dehors de la ville y ayant toujours vécu sans vacances et sans possibilité de faire des voyages. Or son pouvoir ne marchait que si elle connaissait déjà l'endroit où elle devait se rendre. Le vombrissement du vent se fit entendre avec une intensité particulière, amenant avec lui toutes sortes de chuchotements affolés. La "Fin du Monde" par-ci, "Mon fils est au cinéma" par-là...
Un nouveau frisson parcourut Candelaria et une question franchit toute seule ses lèvres.
 
"Est-ce qu'on va mourir ?"
 
Il y eut des exclamations de partout, des cris de tristesse, des cris d'horreurs. Tout le monde voulait savoir quelle tarée avait bien pu dire ça...
 
* S'il savait que je sors de l'hôpital psychiatrique... *
 
Il y eut un sifflement puissant, le bruit du vent. Puis de nombreux cris et la lumière aveugla Candelaria et l'ensemble des personnes présentes. Tout un pan du mur s'était enfoncé dans la salle, faisant de nombreux blessé et provoquant des hurlements de toutes parts. Tous tombèrent à terre sous la force et la puissance innatendue du vent. Quelqu'un s'écrasa durement sur les jambes de la sorcière qui hurla à son tour.  
Une partie du plafond s'effondra à son tour, n'étant pas soutenu par le mur. Candelaria ferma les yeux avant de sentir du liquide en dessous sa main. Elle comprit que le sol était innondé. Une pluie fine et froide tombant pratiquement à l'horizontale lui mordait le visage.
Elle se décida à rouvrir les yeux.
Juste à temps.
Un poteau électrique était en train de s'écrouler. Il devasta une fenêtre et quelques objets... Tout le monde hurla, comprenant l'horreur de la situation. Heureusement, le cable ne toucha pas le sol trempé. Il y eut un soupir de soulagement....
De nombreux objets volaient et sortaient par les fenêtres. Quelqu'un hurla "Ils ont coupés l'électricité" bien que personne ne s'en souciat plus. En effet des personnes avaient commencé à leur tour à être porté par le vent et être tiré hors du cyber café.
Candelaria vit alors une femme, les larmes au yeux, sortir son téléphone portable et murmurer "Il faut que j'en finisse..." avant d'en extraire la batterie. Comprenant une fraction de seconde trop tard, la folle se jeta sur la femme.
 
"NON !"
 
Mais c'était trop tard. La main de la femme s'était abaissé et le portable était tombé dans l'eau. Il y eut une onde électrique qui se répendit et frappa tout le mone - entièrement trempé après être tombé sur le sol innondé - et le choc fut emplifié par d'autres portables... L'eau chauffa, devenant une véritable torture pour les survivants - provisoires - du drame. C'est alors qu'un autre suicidaire sortit un canif de poche et coupa à demi l'un des câbles à côté de lui. Mais l'électricité était coupée. En théorie. Seulement la mini-onde de choc diffusée par les portables atteint les fils électriques et suffirent à faire réagir les électrons qu'ils contenaient.
C'est là que tout sombra vraiment dans le drame. Une forte décharge parcourut la salle et grilla tout le monde. Candelaria hurla - comme tout le monde - et sentit l'électricité l'envahir. Elle tomba brutalement, inconsciente. Peut-être morte...
 
SEASON FINALE 
To be continued...  
Rendez-vous on 09/09/07. 








Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: 05/09/2007 18:39:49    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Charmed - Le Pouvoir des 4 (Forum RPG) Index du Forum -> ¤^° Hors Jeu -> |HJ| Archives -> |~> Saison 6 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com